ESCAPADES > GOURMANDISES
Le nombril de la France

Quand on vous dit « macarons », vous pensez certainement aux petits gâteaux colorés ? Mais savez-vous que chaque région a sa spécialité de macaron ?

Pour déguster les authentiques macarons d’Indre-et-Loire, c’est à Cormery qu’il faut se rendre. Une très belle petite ville, d’un millier d’habitants, à 20km au sud de Tours. C’est en 781, à l’abbaye de Cormery, que le biscuit composé de poudre d’amandes, de sucre, de sucre glace et de blancs d’œufs a vu le jour.

 

L’aspect de ce macaron n’a rien de traditionnel, rond et troué au centre. Il existe deux étonnantes légendes pour expliquer sa forme particulière.
 cormery-macaron

 

Le père Séraphin, qui cherchait une nouvelle forme pour démarquer les macarons de l’abbaye, observa le frère Jean les préparer. Tout à coup, une étincelle vint former un trou sur la robe de ce dernier, au niveau du nombril. C’est ainsi que lui est venue l’idée de faire des macarons de cette forme.

 

L’abbaye s’appauvrissait et la fabrication des macarons ne suffisait plus. La Sainte Vierge serait alors apparue au frère Lai et lui aurait dit de bien pétrir la pâte, pour voir apparaître la solution qui sauverait l’abbaye. Il pétrit si fort et si longtemps qu’il tomba, torse nu, dans la préparation. Quand il se releva, il vit la marque de son nombril dans la pâte.

 

Les biscuits « Aux vrais Macarons de Cormery« , sont disponibles dans de nombreux points de ventes en Touraine.

 

Vous pouvez également vous rendre à la boulangerie de Cormery, « Aux véritables Macarons », 16 rue Montrésor, pour déguster ces macarons uniques.
macarons
Laura Naudin, Battements de Loire

Vérifiez également

IMG_5455

LES MAINS D’OR > ARTISANS
ROUGE
Frédéric Sigonneau Viticulteur

Autant le dire. Frédéric Sigonneau, viticulteur à Cravant Les Côteaux, c’est Fred. Un ami de ...

4 / 4 Commentaires

  1. RAMADIER Ludovic et Sandrine

    Bel article qui donne envie de manger des  »nombrils » de Cormery.

  2. Super je ne savais pas que chaque département avait sa spécialité. Dans la vienne ce sont les macarons de Montmorillon..

  3. ROQUET Hélène et claude

    Nous savions que les moines avaient de bonnes idées et des bonnes recettes.

    Bravo pour l’article sur les macarons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>