AILLEURS ET AUTREMENT

FRONTIÈRE > SUR LA ROUTE
Un Américain en Touraine
Un texte de Henry James

james-3

Automne 1882. Le monumental écrivain américain Henry James a 34 ans. Maîtrisant le Gaulois depuis l’enfance, il entame un tour de France. Fasciné par Balzac, il démarre par la Touraine. Il est alors accompagné d’une vieille dame, Fanny Kemble, ancienne comédienne et plus connue pour avoir rédigé un livre anti-esclavagiste, ...

Lire plus »

FRONTIÈRE > SUR LA ROUTE
Avec le temps, avec le temps tout s’épanouit
Un texte de Arthème Léonard

artheme-leonard-w

La voiture filait à vive allure et, avec la fenêtre ouverte, on entendait bien les cylindres ronronner sous le capot. Le concessionnaire avait usé d’arguments imparables, bien que très discutables, pour lui vendre cette voiture : – C’est la version française de la Ford Mustang GT de Steeve McQueen ! ...

Lire plus »

FRONTIÈRE > SUR LA ROUTE
Mer Noire
Un texte de Donatien Leroy

IMG_5496

Mer Noire Je me souviens de ces périples, chaque été, quand mes parents, mes frangins, ma frangine, nous repartions vers notre Normandie natale, à bord d’une Opel surchargée, le père tenait absolument à partir à 6h00 du matin, et la veille, il briquait la voiture et vérifiait le niveau d’huile. ...

Lire plus »

FRONTIÈRE > SUR LA ROUTE
Déca
10 photographies de MiliA*

Le café 9

Il est une photographe qui traîne ses guêtres depuis quelques temps sur Tours, après avoir quelque peu bourlingué au gré des expériences. Je ne la connais pas, je ne l’ai jamais rencontrée, j’ai vu passé bien des fois sur les réseaux ses photographies, et je me suis toujours arrêté. Certains diront que ...

Lire plus »

FRONTIÈRE > SUR LA ROUTE
Les Ephémères
Un texte de Audrey Terrisse

IMG_7541w

Un jour, comme un autre jour, Audrey Terrisse m’envoie un texto sans ponctuation : « Je t’enverrai mes éphémères C’est un Road trip ça ira pour ta chronique sur les voyages Ne publie que deux extraits de ton choix et pas le dernier mais c’est ça ma vie » Ainsi ...

Lire plus »

FRONTIÈRE > SUR LA ROUTE
Quarantièmes rugissants
Un texte de Donatien Leroy

IMG_5304w

les pneus de la bagnole brûlants de goudrons pneus trop lisses dit papa il faut partir partons grevés de désirs rongés de mouvements des dizaines de chevaux aux quarantièmes rugissants nous quittons tout nous quittons l’intenable tous ces regards doux tous ces sourires aimables les coudes posés dans le vide ...

Lire plus »