TU ES SI BELLE
EP #02
Le Brautigan Club Rock’n Roll

EP #02 Où notre Don Quichotte traîne ses pas dans les rues de Saint-Nazaire tout en sachant vers quel moulin il se dirige…

donatien-leroy

Il avait rendez-vous. Cette nuit-là. On aurait pu éteindre les lampadaires. La lune était pleine et on y voyait comme en plein jour. Si tant est qu’on y voit encore. En plein jour.

Il avait rendez-vous. Cette nuit-là. Et ça lui arrivait de penser aux autres. A elle. On s’aimait, ouais. On s’aimait pour toujours et pour tous les jours. Tu t’en souviens sans doute de ça. Elle était plutôt drôle, celle-la.

Il avait rendez-vous. Cette nuit-là. Et il claqua sa portière comme elle voulait en claquer une autre. Le coffre s’était ouvert, il avait ramassé sa veste, il avait claqué le coffre pour le refermer. Il souriait. Malgré tout.

Il avait rendez-vous. Cette nuit-là. Juste pour tout refermer. C’était écrit comme ça, et on y allait tout droit, et on se défilait pas. Il fallait bien en terminer, n’est-ce pas ? Il fallait en terminer, n’est-ce pas. Tout avait une fin, et les potes disaient même que tout recommençait. Mais il n’avait pas d’amis, ce type-la.

Il avait rendez-vous. Cette nuit-là. Mais pourquoi Saint-Nazaire ? Mais pourquoi pas ? Tout avait été si improbable, n’importe quelle rencontre était improbable, alors pourquoi pas ? En finir là ? Elle lui avait dit dans ce rade-là sur le port de Saint-Nazaire.

Il avait rendez-vous. Cette nuit-là. Le vent soufflait mais le vent soufflait toujours en cet endroit. En pleine lune et sous des lampadaires qui tremblaient, comme dans un décor de cinéma. Il marchait comme un type qui n’avait peur de rien, comme un type qui n’espérait rien. Le clope au bec, il souriait à ses pieds. Derniers mécanismes capables d’avancer.

Il avait rendez-vous. Cette nuit-là. Il avait le temps de finir son clope, mais il le jetait. Il poussait la porte du rade.

Le-Brautigan-Club-Tu-es-si-belle     

Il la cherchait du regard. Elle était là. Elle était plus belle que jamais, elle ne le voyait pas, elle était plus belle que jamais parce qu’il était trop tard, il s’approchait, alors qu’un type chantait dans un micro posé là. Café, nicotine, migraine… Quelques mots entre quelques notes lui parvenaient, si familiers.

Il avait rendez-vous. Cette nuit-là. Il voulait crier parfois, lui aussi, il voulait crier, mais il restait toujours silencieux. Il regardait le type qui criait à la vie. Ou à la mort. Sans voir qu’elle lui souriait. Elle. Comme une dernière fois. Il s’avançait vers elle en regardant dehors.

Il avait rendez-vous.  Il commençait à pleuvoir.

(A suivre…)
Précédemment Tu es si belle Ep #01

Récit : Donatien Leroy, Battements de Loire
Photographie : Donatien Leroy
Photographie de couverture : Le Brautigan Club

le-brautigan-club-logoEn savoir plus sur Le Brautigan Club :
lebrautiganclub.com
www.facebook.com/lebrautiganclub

Vérifiez également

vignette-monsieur-dame

INFLUENCES > MUSIQUES
Interview Yin & Yang
Monsieur Dame Chanson française

Cette époque où le diamant crissait sur les derniers sillons de la face A, ce ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>