INFLUENCES > LETTRES D’A
Géographie
Un texte de Caroline Forestier

la-bavarde-au-leon

Géographie

Au Nord de mes bas noirs,
mon désert de peau blanche
attend que s’y imprime
la marque de tes mains…
De ce côté du globe,
tes belles baladeuses
glissent d’un pôle à l’autre,
arpentent mes reliefs
des chevilles aux épaules,
prenant soin de fouiller
jusqu’au moindre recoin,
s’attardant de bon coeur
sur ma ligne d’Equateur…

Puis tes lèvres curieuses
partent à la découverte
de mon autre versant,
escaladent gaiement
les collines jumelles
qui se dressent d’Est en Ouest
en deux points culminants,
deux sensibles sommets
où réside la source,
le fleuve souterrain
aux multiples méandres
qui irrigue de plaisir
mon territoire entier…

Tu suis le cours du flot
pour trouver plus au Sud
quelque trésor de terre
encore inexplorée.
Un sombre écrin révèle
au pornogéographe
de mon corps à la carte
le bijou de chair tendre,
rose, et rouge, et à vif,
qui espère impatient
ta descente en rappel
vers les débuts du monde
et ta petite mort.

Ma peau se fait linceul…
Mon ventre est le tombeau…
Laisse-toi ensevelir
et renaître à nouveau
à mes points cardinaux !

 

Un  texte de Caroline Forestier

la-bavarde-au-leon-2
Photographies : Donatien Leroy

Léon dans Battements de Loire…
Une femme est une femme

… et une bavarde, mais qui a dit bavarde ?
www.facebook.com/La-Bavarde-au-leon

 

Vérifiez également

audre-terrisse-v

INFLUENCES > LETTRES D’A
L’amour est un acte manqué
Un texte de Audrey Terrisse

Reçu un matin, un 14 février. Avec pour tout commentaire : « Tiens, spécial jour à ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>