INFLUENCES > MUSIQUES
Interview Yin & Yang
Monsieur Dame Chanson française

Cette époque où le diamant crissait sur les derniers sillons de la face A, ce diamant que l’on relevait d’une main tremblante et que l’on reposait avec précision sur le bord de la face B… Il y a un peu de cette époque et de ces gestes dans le duo Monsieur Dame. Face A et face B ? Interview yin et yang !

monsieur-dame

Chère Dame, pouvez-vous me dire qui est Monsieur ?

La Dame Monsieur est un homme qui pense… qui doute et qui cherche…

Monsieur, qui se cache derrière la Dame ?

Monsieur  La Dame réfléchit beaucoup, elle formule les choses, elle aime les exprimer de façon précise et à propos.

Yin et yang, vos textes sont à la fois…

Monsieur  Sérieux et drôles. Ils parlent de choses importantes, mais il y a toujours le sourire, toujours de la malice.

La Dame  Intimes et communs. Ils relèvent de l’ordre du personnel et de l’ordre général. C’est la petite voix intime qui trotte dans la tête, dans toutes nos têtes.

Monsieur Les textes évoquent ces craintes que l’on partage tous, celles de l’autre, celles en amour.

monsieur-dame-en-concertQui compose et qui décompose ?

Monsieur  La Dame fait les deux ! Elle arrive avec des choses mûrement réfléchies, des chansons, des textes, mais parfois elle les revoit en profondeur !

La Dame  Et c’est le Monsieur qui se charge de les recomposer !

Qui chante et qui déchante ?

La Dame  Je chante !

Monsieur  Moi je déchante parfois ! Parce que j’ai moins de rigueur. Le Monsieur peut se disperser… Notre projet repose sur du minimaliste, mais le naturel revenant au galop, je pars parfois dans trop d’orchestration. La Dame a une rigueur plus affûtée et plus fine que la mienne.

Qui est Gainsbourg et qui est Gainsbarre ?

Monsieur  La dame serait peut-être plus Gainsbarre, le personnage, sans les excès… Nous ne sommes pas dans la provocation. Gainsbarre existe parce que Gainsbourg n’est pas à l’aise. Nous, nous sommes à l’aise mais on fume tout pareil !

Y aurait-il un Docteur Jekyll et un Mister Hyde ?

La Dame  Non, nous avons essayé de créer un cadre propice à la créativité. Ensemble. Nous regardons dans la même direction. Même si nous connaissons des atermoiements, c’est normal… Dans Johnson Concorde, David se met en avant, avec Monsieur Dame, c’est moi… Chacun se met en danger de la même façon.

Pas même des publics yin et yang ?

Monsieur  Une partie est la même… Johnson Concorde va chercher des quinquas et sexagénaires car on va puiser dans le rock des années 70. Monsieur Dame puise plutôt chez Montand, Barbara…

La Dame Sur la forme de Monsieur Dame, on pense guinguette, swing, chanson française… ça, les jeunes…

Monsieur  C’est rédhibitoire… Et ça tient à la place que prennent les textes, le choix des mots, la façon dont ils sont exprimés.

La Dame  On parle beaucoup de travers, de névroses…

Monsieur  Donc ça touche un certain public…

La Dame  Il faut croire ! (Sourires)

monsieur-dame-2

Qui est de gauche et qui est de droite ?

Monsieur  Là, ce n’est pas possible !

Il faut choisir !

Monsieur  Alors je veux bien être à la droite du père… la Dame, quoi… Ce que j’aime, c’est être la cheville ouvrière de la Dame.

La Dame  Tu es le bras droit !

Qui est Stones et qui est Beatles ?

La Dame  Moi, je prends les Stones. Ça me rend moins propre comme ça. Et les Beatles sont trop bien coiffés !

Qui cuisine et qui mange ?

La Dame  Moi, je cuisine…

Monsieur Et moi je mange… Dans Monsieur Dame, s’il n’y a rien au four, il ne se passe rien !

Monsieur ne veut pas cuisiner ?

Monsieur Il y a moins de mélodie quand j’écris, c’est plus linéaire, il n’y a pas la richesse de la Dame !

Qui est aveugle et qui est sourd ?

Monsieur L’aveugle, c’est moi, je ne vois pas assez large, je n’ai pas le recul de la Dame… Tu es sourde, toi ?

La Dame  Je pourrais être sourde aux critiques, mais je les écoute toujours…

Monsieur  Mais tu sais où tu veux aller. La Dame n’est pas très influençable, elle a son idée et elle y va.

La Dame  J’essaie d’être sourde à mon égo, je l’écoute de moins en moins.

Monsieur  Toujours mauvais conseiller, l’égo.

La Dame  L’égo, c’est l’amour-propre, c’est différent de l’amour de soi. L’amour-propre, c’est vouloir être numéro 1 et faire en sorte que les autres reconnaissent cette place. Or, chacun veut cette place…

Qui est le meilleur et qui est le pire ?

Monsieur  Le pire, c’est moi ! Je suis trop dispersé, je suis capable de me contredire. On a un projet défini avec Monsieur Dame, et spontanément je vais mettre deux couches de cordes de plus… Je pêche par enthousiasme…

Chère Dame, il faut donc assumer le rôle de meilleur !

La Dame rit.

Monsieur  Ce que je sais du métier, je l’ai appris d’elle.

La Dame  Cela vient du théâtre. J’y ai appris la précision. Et dans la chanson comme dans le théâtre, on doit montrer quelque chose, se faire comprendre. Qu’est-ce que je veux envoyer aux autres ? Et quels moyens précis je devrai employer ?

La précision n’est-elle pas le yang de l’improvisation ?

La Dame  La précision ne consiste pas à reproduire toujours les mêmes gestes, les mêmes émotions… La précision se situe dans les outils pour faire passer quelque chose.

Monsieur La précision n’est pas quelque chose de clinique. Dans Monsieur Dame, il y a beaucoup d’interaction avec le public. La précision, c’est l’honnêteté. Et tout autour d’elle, il y a de l’air et de l’espace.

La Dame  L’improvisation peut me mettre en danger et je n’aime pas le danger. Je ne suis pas une funambule, je ne sauterai pas dans le vide !

Monsieur Et pourtant, chaque soir, le spectacle est différent. C’est vivant et ça respire.

La Dame  C’est quand je me sens en confiance que je peux être dans la folie artistique !

Qui est noir et qui est blanc ?

Monsieur  Moi, je reste dans le noir. En retrait de la Dame. Elle est devant moi, je la suis sur scène, elle me surprend souvent : « Ah ce soir, tu vas par là ? Alors on y va ! » Elle est là l’improvisation. Et on se surprend toujours.

La Dame  Notre métier est joyeux et merveilleux, et parce que nous avons une haute opinion de lui, nous sommes très consciencieux.

Qui est bruit et qui est silence ?

La Dame  Je suis silence, j’aime le silence. Le silence, c’est la paix, la tranquillité.

Monsieur  Et moi, j’aime le bruit, c’est sûr !

 

Propos recuellis par Donatien Leroy, Battements de Loire
Photographies : Hugues Duroir (affiche, couverture, noir et blanc) et Gédéo (couleur)

La-Peau-du-LionMonsieur Dame sur la toile :
monsieurdame.wix.com/officiel
www.facebook.com/Monsieur-Dame

Pour commander l’album La peau du Lion (2015) :
monsieurdame.wix.com

Un extrait de l’album 

De-Mâle-en-Psy     

Vérifiez également

fred_chauvin

INFLUENCES > MUSIQUES
Syracuse
Fred Chauvin Chanson française

Là où l’on s’assoit, comme dans une salle d’attente, avant le départ ou l’arrivée d’un ...

Un commentaire

  1. Drôle et profond cet échange Comme leurs chansons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>