CONTRE COURANTS > VIVRE AUTREMENT
Veilleurs de Vie

Donner de soi pour sauver des vies… Voilà le credo d’hommes et de femmes que nous avons rencontré le mercredi 1er avril  à Tours, à l’occasion d’une journée de sensibilisation au don de moelle osseuse, organisée par l’Agence de la Biomédecine. 
 don-moelle
C’est un engagement pour ces bénévoles, pour ces personnes ayant bénéficié de greffes, pour ces étudiants en médecine ou en pharmacie… Ils étaient présents pour informer, raconter, convaincre. J’ai rencontré des équipes fortement motivées pour accomplir cette mission. Toute la journée, les bénévoles n’ont rien lâché, prenant le temps d’expliquer, de parler à chaque passant. 
Vanina, était bien décidée à ne laisser « filer » personne. Je n’ai jamais pu lui parler plus de deux minutes, ne voulant pas manquer un nouveau donneur potentiel. Nicolas, étudiant en médecine était à l’aise avec les personnes de son âge et savait trouver les bons  arguments : « Le don de moelle osseuse est peu connu, il est pourtant vital. Il faut savoir qu’un malade à 1 chance sur 1 million d’avoir un donneur compatible, en dehors de sa famille »  Leurs efforts ont été récompensés avec plus de 100 promesses enregistrées au cours de la journée.
« Mais ça doit faire mal ! »
Le Don de moelle osseuse souffre malheureusement d’une mauvaise image. On imagine la grosse seringue entrer dans la colonne vertébrale qui nous alitera pour bien des jours.
La réalité est toute autre. « Dans la grande majorité des cas, il s’agit d’un simple prélèvement, comme une prise de sang, d’une durée de 4 heures », rappelle Nadia Safi, bénévole et présidente de l’association « A bras tendus ».
En ce qui concerne le prélèvement par ponction, dans les os postérieurs du bassin, c’est une opération sous anesthésie générale. Lors de l’inscription vous donnez votre accord pour un de ces deux prélèvements ou les deux. Une intervention qui peut paraître lourde, mais l’objectif, rappelons-le, est de sauver une vie…
 
Une étudiante en médecine à Tours connaissait le don de moelle osseuse et a profité de cette journée pour s’enregistrer en tant que donneuse : « Le fait d’avoir travaillé pour cette association m’a incité à m’inscrire, je ne me voyais pas demander, toute la journée, aux gens dans la rue de le faire sans être moi-même inscrite. Sauver une vie et donner du bonheur à toute une famille avec un peu de soi, ce n’est pas rien et je serai fière si cela devait arriver. »
moelle-osseuse
Les associations A bras tendus et ADOT 37 assurent une présence locale auprès desquelles vous pouvez vous informer. Elles sauront vous accompagner. Pour enfin vous engager !

 

Texte et photographies : Laura Naudin, Battements de Loire

 

Site sur le don de moelle osseuse : dondemoelleosseuse.fr
Site de l’association A bras tendusabrastendus.com
Site ADOT 37france-adot.org

Vérifiez également

IMG_5155

LES MAINS D’OR > ARTISANS
De l’effet papillon et autres considérations sur le savon

Vous connaissez l’effet papillon, insecte fascinant qui, d’un simple battement d’ailes, pourrait déclencher une tornade ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>